Français

Grounding: une technique simple pour faire face au trouble panique

Un jour, sans raison ni avertissement, je me sentais terrifié. J’avais tellement peur que je pensais que j’allais mourir. Plus je ressentais d’attaques, plus j’avais peur. Je pensais que je devenais fou. J’ai commencé à vivre avec la peur. Mon cœur battait. Ma tête tournait. Je ne savais pas quand je pourrais avoir une autre attaque.

– Ortiz, A. (2014)

Photo de Kat Jayne sur Pexels.com

Peur soudaine sans raison, sentiment de perte de contrôle, tachycardie, tremblements, peur de mourir, sentiment d’étouffement, transpiration… sont quelques-uns des symptômes glaçants d’un trouble panique.

Le trouble panique se manifeste par des épisodes répétitifs de peur intense au caractère imprévisible. Elle peut apparaître à n’importe quel moment. Ce genre de réactions survient sans raison apparente, c’est-à-dire qu’il n’y a ni danger réel ni cause qui nécessitent le déclenchement de notre mécanisme de survie.

Selon le NIMH (2017), les femmes sont deux fois plus susceptibles que les hommes de souffrir de ce trouble. En France, la population la plus touchée est celle âgée de 25 à 44 ans.

La personne souffrant d’attaques de panique peut avoir une vie limitée. Au fil du temps, la peur les consume. Les personnes touchées peuvent penser qu’elles souffrent d’une crise cardiaque. Il est donc courant qu’elles aillent aux services d’urgence. La simple idée de revivre la peur la provoque. Sans traitement, les personnes peuvent développer des troubles obsessionnels compulsifs, la dépression et la toxicomanie.

Grounding, une technique simple

Photo de Ingrid Santana sur Pexels.com

Voici un exercice qui peut vous aider à faire face à une crise. Il est important que vous sachiez que cela ne se substitue pas une psychothérapie. Il s’agit d’un protocole simple inspiré de la technique grounding (ancrage). Alors, le but est d’amener votre esprit à la perception et à la prise de conscience de votre corps. Cette technique vous ramène au moment présent pour comprendre votre environnement.

Regardez autour de vous. Respirez profondément par le nez.

Regardez doucement:

5 choses que vous pouvez voir.

4 choses que vous pouvez toucher.

3 choses que vous pouvez entendre.

2 choses que vous pouvez sentir.

1 émotion  que vous ressentez.

N’hésitez pas a recommencer si vous avez besoin. Trouvez un endroit tranquille et autorisez vous une pause. Si la crise persiste, n’hésitez pas à contacter votre médecin.

Bibliographie:

1. Ortiz, A. (producteur y réalisateur). (2014). « Ataque de pánico ».[Court-métrage] Colombie.: Première Pro.

2. NIMH.(2017). Trastorno de pánico: cuando el miedo agobia.  Information disponible sur le lien: https://www.nimh.nih.gov/health/publications/espanol/trastorno-de-panico-cuando-el-miedo-agobia/index.shtml

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s